Diplômé de Master de l’Université de Genève en langue, littérature et civilisation russes, il est assistant à la Maison des Langues de l’Université de Genève. Originaire de Tchétchénie, il a quitté le pays en 2010, à l’âge de 17 ans, avec sa mère, défenseuse des Droits de l’homme, afin de fuir la persécution. Dagun est auteur de courtes nouvelles, en langue russe, et d’un livre qui décrit son itinéraire, Carnets d’un requérant d’asile débouté.