Rassemblement pro-Poutine devant le bâtiment principal de l’université Lomonossov à l’occasion du troisième anniversaire de l’annexion de la Crimée en 2017. Photo : Elena Rykovtseva, RFE/RL

Rassemblement pro-Poutine devant le bâtiment principal de l’université Lomonossov à l’occasion du troisième anniversaire de l’annexion de la Crimée en 2017. Photo : Elena Rykovtseva, RFE/RL

Pétition à l'université Lomonossov de Moscou contre « cette guerre honteuse »
2 min de lecture

Rubrique

L’université d’Etat de Moscou Lomonossov (c’est son nom officiel complet, abrégé en MGU) est l’établissement le plus prestigieux de Russie où il n’existe pas de grandes écoles. Tous les signataires de cette pétition (près de 10 000 personnes à ce jour) risquent au minimum l’exclusion, étudiants comme enseignants et personnels administratifs. Études interrompues pour les uns, chômage pour les autres, prison possible pour tous.

Nous, étudiants, doctorants, professeurs, personnels et diplômés de la plus ancienne université de Russie, l’université Lomonossov de Moscou, dénonçons catégoriquement la guerre que notre pays a lancée contre l’Ukraine.

La Russie et nos parents nous ont donné une éducation solide, dont la véritable valeur est de nous permettre de porter un jugement critique sur ce qui se passe autour de nous, de peser les arguments, d’écouter les opinions des uns et des autres et d’être attachés à la vérité, scientifique et humaine. Nous savons appeler les choses par leur nom et nous ne pouvons pas ne rien faire.

Les actions menées au nom de la Fédération de Russie que ses dirigeants qualifient d’« opération spéciale », c’est une guerre, et dans la situation actuelle il n’y a de place ni pour les euphémismes, ni pour les justifications. La guerre, c’est la violence, la cruauté, des morts, la perte de ses proches, l’impuissance et la peur, qu’aucun but ne justifie. La guerre, c’est la plus cruelle des déshumanisations, qui, comme nous l’avons appris sur les bancs de l’école et de l’université, ne doit pour rien au monde se répéter. Les valeurs absolues que sont la vie humaine, l’humanisme, la diplomatie et la résolution pacifique des conflits, qui nous ont été inculquées à l’université, ont été foulées au pied et rejetées à l’instant même où la Russie est traîtreusement entrée sur le territoire de l’Ukraine. Des millions de vie d’Ukrainiens sont chaque heure en danger depuis que les armées de la Fédération de Russie ont pénétré en Ukraine.

Nous exprimons notre soutien au peuple de l’Ukraine et nous dénonçons catégoriquement la guerre que la Russie a lancée contre les Ukrainiens.

Diplômés de la plus ancienne université de Russie, nous savons que les pertes causées par six jours d’une guerre sanglante, pertes avant tout humaines mais aussi sociales, économiques, culturelles, sont irréparables. Nous savons aussi que la guerre est une catastrophe humaine, mais nous ne pouvons même pas imaginer la profondeur de la blessure que nous, peuple de la Russie, sommes en train d’infliger au peuple de l’Ukraine et à nous-mêmes.

Nous exigeons des dirigeants russes qu’ils cessent immédiatement les hostilités, qu’ils quittent le territoire d’un Etat souverain et qu’ils mettent un terme à cette guerre honteuse.

Nous demandons à tous les citoyens de Russie qui ne sont pas indifférents à son avenir de rejoindre le mouvement des partisans de la paix.

Nous sommes contre la guerre !

Texte traduit par l’Association des russisants de France

Partager cet article

LinkedIn Reddit

À lire également