géopolitique

Sur la Chine populaire, suppôt de la Russie-Eurasie : mensonges du discours géopolitique chinois

En Europe, les esprits admettent enfin la profondeur de l’axe stratégique Pékin-Moscou, moteur des dynamiques anti-occidentales et du ressentiment impérialiste.

Le vote de l’aide américaine à l’Ukraine : leçons et perspectives

Attendu depuis six mois, le vote du Congrès des États-Unis est heureux. Encore faut-il tirer les leçons de l’événement et se projeter dans l’avenir.

L’amitié fracturée entre la Géorgie et l’Ukraine

La profonde antipathie que les dirigeants géorgiens actuels nourrissent à l'égard de l'Ukraine remonte aux premières années du parti au pouvoir Rêve géorgien, qui a sapé un partenariat stratégique de près de vingt ans entre Kyïv et Tbilissi depuis les premiers jours de l'indépendance.

Aider militairement l’Ukraine plutôt qu’espérer un vain « apaisement »

Alors que la situation sur le théâtre des opérations semble lentement mais sûrement évoluer en faveur de l’armée russe, l’aide américaine s’avère cruciale. Elle aurait aussi des retombées positives sur le rapport global des forces.

De la vanité du « concept » multipolaire

Largement usité par Moscou et Pékin, le terme de « multipolarité » l’est aussi à Bruxelles et même aux États-Unis. les développements de ce conflit hégémonique mondial tendent nécessairement vers une forme de bipolarité.

Lecture de « La fascination russe » d’Elsa Vidal

Ce livre tombe fort à propos au moment où la Russie se montre de plus en plus agressive envers la France, laquelle a tardé à comprendre son redoutable dirigeant.

Le déni occidental de l’européanité de l’Ukraine et ses conséquences

La perception de l’Ukraine par les Occidentaux a été influencée par le « savoir impérial » russe. La longue non-reconnaissance de l’européanité de l’Ukraine par l’Europe a renforcé les ambitions russes. 

Jean-Sylvestre Mongrenier : « Les États européens ont les moyens de résister à la pression russe »

Nous sommes à l’heure de la vérité. Quelle forme une attaque russe contre un pays européen pourrait-elle prendre ?

L’angoisse des Européens face à l’Ukraine

Les craintes européennes à l'égard de l'Ukraine ont des raisons économiques et géopolitiques. À cela s'ajoute une vision du pays et de son histoire dominée par le récit russe.

Retour sur la conférence de Munich : les Européens sauront-ils conjurer le pire ? 

Dix-sept ans après le discours de Munich de Poutine, un gouffre s’ouvre devant les Européens. En ont-ils conscience ? Sauront-ils se préparer au pire pour qu’il n’advienne pas ?

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

Réflexions sur l’attentat de Krasnogorsk

L’ampleur et l’atrocité de l’attentat de Krasnogorsk ont secoué le monde, en faisant ressurgir des images sanglantes d’autres tueries de masse à travers le monde. Cependant, quarante-huit heures plus tard, on reste interloqué. Sans remettre en question la revendication de cet acte terroriste par la branche afghane de Daesh,...

Caroline Galactéros, porte-parole de Moscou ?

Comme beaucoup de pro-Poutine, Caroline Galactéros fait preuve d’une certaine prudence pour ne pas ouvertement défendre ce qui est indéfendable, à savoir l’agression russe contre l’Ukraine, mais, comme le montre Vincent Laloy, elle n’a pas changé de bord, loin de là… La guerre contre l’Ukraine n’a guère infléchi la position,...

La réouverture du front Hamas-Hezbollah contre Israël : un diabolique jeu de poupées russo-iraniennes

La réouverture d’un front sanglant contre Israël par Hamas et le Hezbollah n’est pas une énième péripétie proche-orientale. La Russie, l’Iran et le régime de Damas sont à l’arrière-plan, avec des objectifs variés mais solidaires les uns des autres.