livre

Lecture de « La fascination russe » d’Elsa Vidal

Ce livre tombe fort à propos au moment où la Russie se montre de plus en plus agressive envers la France, laquelle a tardé à comprendre son redoutable dirigeant.

Alexandre Zakhartchenko : portrait d’un séparatiste du Donbass

La propagande russe utilise le soi-disant « génocide dans le Donbass» comme l’un des prétextes pour l’agression de 2022. Ce portrait de l’une des figures clés de la « république » séparatiste de Donetsk en dit long sur le rôle joué par la Russie.

Guerre et tyrannie

Dans son nouveau livre, La Guerre permanente, Marie Mendras analyse les cinq guerres que Poutine a menées depuis son arrivée au pouvoir en 1999. Nous en publions des extraits.

Quand le KGB dévoile ses méthodes

L’écrivain Iegor Gran a traduit et commenté un vrai manuel du KGB consacré au recrutement d’agents à l’étranger. Il nous a autorisés à publier des extraits de son nouveau livre, L’entretien d’embauche au KGB.

Des Français influents qui ont espionné pour l’Est

Le journaliste Vincent Jauvert s’est plongé dans les archives des services secrets tchécoslovaques au temps de la guerre froide, afin d’y repérer tous ceux qui, en France, ont été recrutés comme « collaborateurs de confiance » ou agents. Voici un compte rendu de son ouvrage, À la solde de Moscou.

Témoignage de la Russie profonde, gangrenée par la corruption et la violence

Lecture de Russie, mon pays bien-aimé de la célèbre journaliste russe Elena Kostioutchenko, paru chez Noir sur Blanc.

Des femmes prises au piège

La pièce de Svetlana Petriïtchouk Finist, le clair faucon sort en français. Nous publions la préface pour cette édition. L’autrice, ainsi que la metteuse en scène du spectacle, Jénia Berkovitch, sont en prison, en attente d’un procès pour « propagande du terrorisme ».

Quand Poutine se prend pour Staline

Poutine s'appuie sur une histoire manipulée de la Seconde Guerre mondiale pour justifier son attaque contre l’Ukraine. Pierre Rigoulot et Florence Grandsenne examinent de près les mensonges et la mythologie dont il l’a truffée dans un ouvrage de vulgarisation comme il en faudrait davantage.

Emmanuel Todd : une vision déformée

Propos biaisés, informations non vérifiées, références complotistes... Le dernier ouvrage du démographe Emmanuel Todd, La Défaite de l’Occident, prédit une victoire de la Russie.

Préparer la chute de l’Empire russe

Extrait du nouveau livre de Nicolas Tenzer, Notre Guerre. Le crime et l'oubli : pour une pensée stratégique. C'est un plaidoyer argumenté en faveur d'une politique des démocraties centrée sur la défaite radicale de la Russie.

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

Réflexions sur l’attentat de Krasnogorsk

L’ampleur et l’atrocité de l’attentat de Krasnogorsk ont secoué le monde, en faisant ressurgir des images sanglantes d’autres tueries de masse à travers le monde. Cependant, quarante-huit heures plus tard, on reste interloqué. Sans remettre en question la revendication de cet acte terroriste par la branche afghane de Daesh,...

Caroline Galactéros, porte-parole de Moscou ?

Comme beaucoup de pro-Poutine, Caroline Galactéros fait preuve d’une certaine prudence pour ne pas ouvertement défendre ce qui est indéfendable, à savoir l’agression russe contre l’Ukraine, mais, comme le montre Vincent Laloy, elle n’a pas changé de bord, loin de là… La guerre contre l’Ukraine n’a guère infléchi la position,...

La réouverture du front Hamas-Hezbollah contre Israël : un diabolique jeu de poupées russo-iraniennes

La réouverture d’un front sanglant contre Israël par Hamas et le Hezbollah n’est pas une énième péripétie proche-orientale. La Russie, l’Iran et le régime de Damas sont à l’arrière-plan, avec des objectifs variés mais solidaires les uns des autres.