Bruno Cathala

1er greffier de la Cour pénale internationale, membre du think tank Synopia.

vJuge des enfants à Rouen puis à Nîmes, il fut détaché en qualité de maître de conférences à l’École nationale de la magistrature. Président du TGI de Montargis, il occupa ensuite des fonctions de direction à l’administration centrale du ministère de la Justice. Vice-président au TGI de Créteil en 1996, il fut nommé à l’inspection générale des services judiciaires de 1999 à 2002. Détaché auprès du ministère des Affaires étrangères, il occupa les fonctions de Greffier adjoint du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de La Haye (2001), puis de Directeur des services communs (2002) et de Greffier (2003) à la Cour pénale internationale. Nommé président du Tribunal de grande instance d’Evry en 2008, puis premier président de la Cour d’appel de Douai en 2014, il rejoignit la Cour de cassation en septembre 2017. De 2017 à 2022, il occupa les fonctions de Président de la chambre sociale de la Cour de cassation.

1 ARTICLE Commentaires