Comment les résistants bélarusses s’opposent au régime de Loukachenko et aident les Ukrainiens

Le 20 mai 2022, Desk Russie organisait une soirée à l’Auditorium de l’Hôtel de ville à Paris consacrée à la résistance bélarusse. Après une lecture-spectacle sur la révolte bélarusse de 2020, un débat a eu lieu, avec Svetlana Tikhanovskaïa (en duplex), Boris Czerny, Alexandra Goujon et Alice Syrakvash. Modératrice : Galia Ackerman. Ce débat important est désormais accessible en vidéo : La résistance bélarusse face à la guerre en Ukraine.

La résistance bélarusse face à la guerre en Ukraine. Événement le 20 mai 2022

Les participants au débat

Svetlana Tikhanovskaïa est une femme politique bélarusse. Elle a été candidate à l’élection présidentielle frauduleuse d’août 2020. Depuis la « réélection » d’Alexandre Loukachenko, elle a fondé et dirige le Conseil de coordination, qui entend mettre fin à la persécution politique des citoyens, faire libérer tous les prisonniers politiques et organiser de nouvelles élections démocratiques respectant les normes internationales. En 2021, son mari, Sergueï, a été condamné à 18 ans de prison pour « trouble à l’ordre public ».

Boris Czerny est professeur de littérature et civilisation russes à l’université de Caen Normandie. Il a été récemment nommé membre senior de l’Institut universitaire de France. Il s’intéresse en particulier à la culture juive du Bélarus et de l’Ukraine. Il a traduit la pièce de Sergueï Guindilis Les Voisins (l’Espace d’un instant, 2022), qui a été interprétée par quatre acteurs lors de la soirée.

Alexandra Goujon est une politologue française spécialiste des pays d’Europe de l’Est, en particulier du Bélarus et de l’Ukraine. Elle est maîtresse de conférences à l’université de Bourgogne et à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle est notamment l’auteure de Révolutions politiques et identitaires en Ukraine et en Biélorussie (1988-2008), Belin, 2009.

Alice Syrakvash est une ancienne journaliste, critique littéraire et critique de cinéma au Bélarus. Actuellement militante pour le Bélarus démocratique, coprésidente de l’association Communauté des Bélarusses à Paris, représentante de l’Ambassade du peuple bélarusse en France. Son frère se bat au sein d’une unité bélarusse incorporée dans l’armée ukrainienne.

logo desk russie rond

Les articles de la rédaction

Abonnez-vous pour recevoir notre prochaine édition

Toutes les deux semaines

Voir également

Préparer la chute de l’Empire russe

Extrait du nouveau livre de Nicolas Tenzer, Notre Guerre. Le crime et l'oubli : pour une pensée stratégique. C'est un plaidoyer argumenté en faveur d'une politique des démocraties centrée sur la défaite radicale de la Russie.

Moscou, « through the looking glass »

Ni Poutine ni Prigojine ne sortent gagnant de la version russe de la « Journée des dupes ». Mais on ne sait pas encore pour qui le patron de Wagner a tiré les marrons du feu. L’analyse de Jean-François Bouthors.

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

Réflexions sur l’attentat de Krasnogorsk

L’ampleur et l’atrocité de l’attentat de Krasnogorsk ont secoué le monde, en faisant ressurgir des images sanglantes d’autres...