« On n’est pas des sauvages ». Vraiment ?

Par Epo

Cette fois, notre caricaturiste s’en prend aux tueurs russes qui ont mortellement blessé, le 30 mai, le journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff, travaillant pour BFM-TV, alors qu’il se trouvait à bord d’un bus humanitaire, dans l’est de l’Ukraine.

convoi 01
convoi 02

Caricaturiste et dessinateur de presse. Epo est un pseudonyme.

Abonnez-vous pour recevoir notre prochaine édition

Toutes les deux semaines

Voir également

« La guerre, c’est mal, mais… »

Justification, explication et acceptation : comment les Russes se sont pardonné la guerre. Vajnyïé Istorii, un média indépendant russe...

L’OTAN, seule vraie garantie de sécurité d’une Ukraine libre et entière

Après les chars lourds et les missiles à longue portée, la levée de l’interdit sur la livraison d’avions...

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

La réouverture du front Hamas-Hezbollah contre Israël : un diabolique jeu de poupées russo-iraniennes

La réouverture d’un front sanglant contre Israël par Hamas et le Hezbollah n’est pas une énième péripétie proche-orientale. La Russie, l’Iran et le régime de Damas sont à l’arrière-plan, avec des objectifs variés mais solidaires les uns des autres.