La guerre des étoiles

Par Epo

L’affaire des graffitis antisémites à Paris évoquée par Epo a produit beaucoup d’indignation en France, surtout après la découverte de la « trace » russe qui n’est pas sans rappeler les provocations antisémites organisées par le KGB dans les années 1950, afin d’accuser l’Europe occidentale, et la RFA en particulier, de continuer la politique « fasciste ». Aujourd’hui, la technique reste la même, mais le propos derrière est différent : montrer à Israël que sa guerre contre le Hamas, un fidèle allié russe, est dangereuse pour les Juifs occidentaux. 

La guerre des etoiles bleues Desk fr

Caricaturiste et dessinateur de presse. Epo est un pseudonyme.

Abonnez-vous pour recevoir notre prochaine édition

Toutes les deux semaines

Voir également

Comment Andreï Belooussov va-t-il gérer l’économie militaire ?

À l’instar de Brejnev, Poutine revient à la prépondérance du complexe militaro-industriel dans l’économie russe. Et donc à la guerre longue.

Le plan sexennal du camarade Poutine

En lisant ce document de 13 pages, il est difficile de ne pas se souvenir des plans quinquennaux soviétiques inaugurés par Staline en 1929.

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

Réflexions sur l’attentat de Krasnogorsk

L’ampleur et l’atrocité de l’attentat de Krasnogorsk ont secoué le monde, en faisant ressurgir des images sanglantes d’autres...