Andreas Umland est analyste au Centre de Stockholm pour les études sur l’Europe de l’Est qui fait partie de l’Institut suédois des affaires internationales (UI), professeur associé de sciences politiques à l’Académie de Kyiv-Mohyla, et directeur de la collection “Soviet and Post-Soviet Politics and Society” publiée par Ibidem Press à Stuttgart. Son livre le plus connu est Russia’s Spreading Nationalist Infection (2012).

Suivez Andreas Umland sur les réseaux sociaux