essai

Subversion des élites et manipulation des masses : comment l’ingérence russe gangrène la vie politique américaine

La culture politique russe a déjà imprégné certains cercles politiques américains. Heureusement, l’opinion américaine demeure majoritairement favorable à Kyïv tout comme l’establishment républicain.

Une nouvelle idéologie apocalyptique

Ces dernières années, on a vu se constituer en Russie une nouvelle idéologie pseudo-religieuse, lourde des pires dangers spirituels et des plus graves séismes politiques, tant pour le pays que pour l’humanité.

L’expansionnisme russe : permanence des objectifs et récurrence des méthodes

La propension messianique, expansionniste et militariste de la Russie est indissociable de la matrice autocratique du pouvoir russe.

Sur la Chine populaire, suppôt de la Russie-Eurasie : mensonges du discours géopolitique chinois

En Europe, les esprits admettent enfin la profondeur de l’axe stratégique Pékin-Moscou, moteur des dynamiques anti-occidentales et du ressentiment impérialiste.

La grande imposture russe

Le discours de la propagande russe trouve un écho chez certains conservateurs. Notre autrice se penche sur la manière dont, bien loin de défendre une « civilisation » européenne, le régime Poutine s’est transformé en une « une secte eschatologique ».

Du deuil, avec Sigmund Freud

Les Russes n'ont pas pu faire le deuil de leurs proches fusillés ou morts au Goulag, ce qui les a plongés dans une mélancolie impuissante. L’enterrement d’Alexeï Navalny leur a donné la possibilité de faire un deuil salutaire.

Pourquoi la culture cesse d’être un « soft power » en temps de guerre

Le politologue ukrainien appelle l’Occident à la lucidité, car les propagandistes russes se servent de la culture pour donner une image plus « humaine » à la barbarie génocidaire du régime de Poutine.

File d’attente devant le Léviathan

Le philosophe politique russe analyse le phénomène des files en Russie : celle pour aller signer pour Nadejdine ; celle pour déposer des fleurs sur la tombe de Navalny ; enfin, celle qui s’est formée le 17 mars en réponse aux appels de l’opposition.

L’Ukraine dans l’enseignement supérieur et la recherche en Russie

Le Kremlin essaie de légitimer et de normaliser par ses mensonges l'agression militaire en cours, les répandant dans l'enseignement supérieur et la science russes. Cet article est le sixième volet du « Russia’s Project “Anti-Ukraine” ».

Le déni occidental de l’européanité de l’Ukraine et ses conséquences

La perception de l’Ukraine par les Occidentaux a été influencée par le « savoir impérial » russe. La longue non-reconnaissance de l’européanité de l’Ukraine par l’Europe a renforcé les ambitions russes. 

Les plus lus

Le deuxième front : comment la Russie veut saper le soutien occidental à l’Ukraine

La Russie mène un travail de sape auprès des Ukrainiens eux-mêmes, mais aussi en infiltrant les cercles de décision occidentaux, à Washington et dans les capitales européennes. Empêcher le soutien occidental à une victoire finale de l’Ukraine et décourager les Ukrainiens de se battre jusqu’à la victoire, tels sont les objectifs russes qu’analyse et dénonce notre autrice.

Réflexions sur l’attentat de Krasnogorsk

L’ampleur et l’atrocité de l’attentat de Krasnogorsk ont secoué le monde, en faisant ressurgir des images sanglantes d’autres tueries de masse à travers le monde. Cependant, quarante-huit heures plus tard, on reste interloqué. Sans remettre en question la revendication de cet acte terroriste par la branche afghane de Daesh,...

Caroline Galactéros, porte-parole de Moscou ?

Comme beaucoup de pro-Poutine, Caroline Galactéros fait preuve d’une certaine prudence pour ne pas ouvertement défendre ce qui est indéfendable, à savoir l’agression russe contre l’Ukraine, mais, comme le montre Vincent Laloy, elle n’a pas changé de bord, loin de là… La guerre contre l’Ukraine n’a guère infléchi la position,...

La réouverture du front Hamas-Hezbollah contre Israël : un diabolique jeu de poupées russo-iraniennes

La réouverture d’un front sanglant contre Israël par Hamas et le Hezbollah n’est pas une énième péripétie proche-orientale. La Russie, l’Iran et le régime de Damas sont à l’arrière-plan, avec des objectifs variés mais solidaires les uns des autres.